ELSASS'BIKE - WANGENBURG 3/07/2016

Catégorie: Marathon

Distance: 90-110-130 km

Dénivelée+: 2180-2910-3140 m

Nombre de ravitaillements: 7

Nombre de participants en 2015: 160

Heure de départ: 7.00-7.30

Code postal: 67710

Prix: 26-30 €

Facilités: Douches, Bike-Wash

Téléphone: 06.70.20.20.89

E-mail: alain.bromhorst@wanadoo.fr

Site Web: www.elsassbike.fr

Réponses

  • Présent :-)
  • Il va faire très beau dimanche .....bon amusement à toi et Jerôme.
  • A vous aussi :-)
  • Bon courage les gars ;)
    Un petit compte rendu svp rien que pour le plaisir de lire :)
  • @JF: comprends mieux pourquoi tu rates St Vith
    Bonnr Chance , Gégé ne devait pas la faire ?
  • J'avais pas capté que tu avais fait un post spécial pour ça :smile:

    Dans ce cas, je vais faire mon ptit CR ici !

    C'était l'occasion pour moi d'allier une belle journée sur le vélo à mes vacances en famille, on est donc descendu le vendredi calmement, profité de l’après midi et j'ai été retirer mon dossard le soir même, à ce moment il fait très chaud(+-28°), orageux et le sol très sec ! Le sol est un mélange de sable et de terre, un peu le meme style que dans le mullerthal. Ils annonçaient temps sec avec des températures plus fraiche pour tout le weekend donc top de chez top.

    Je dormais dans un hotel situé à 40min en voiture du point de départ et le samedi, nous avons fait une activité en famille un peu plus au sud et nous n'avons pas eu une goutte.. seul soucis, c'est que je ne me suis pas douté qu'a l'endroit de la course, il pleuvait des cordes casi toute la journée..

    Le dimanche à 6h50, je retrouve JF au point de départ et il m'annonce qu'il pleuvait je jour avant.. là je me dis merde.. j'avais pris avec moi un rara pour le cas ou il faisait gras en lieu et place d'un thunder burt que j'avais monté à l’arriére.. de plus j'avais checker mes plaquettes avant de partir et vu qu'elles étaient a mi vie, je me suis dit qu'elle tiendraient bien 130 bornes dans de bonnes conditions.. enfin trop tard pour changer..

    On s'élance dans donc pour les 130km ! Je suis JF qui se met dans le 10premiers dans le box de départ, histoire d'essayer de rouler ensemble mais tout en sachant bien que je n'avais pas l'intention de me cramer pour suivre son rythme.

    On entame très vite un col sur un large sentier et je monte calme laissant partir JF que je retrouverais au 1er ravito, a ce moment, on est au km16 / 500d+ et 15km/h de moyenne, je me dis que si c'est tout le temps comme ça, on va tourner entre 18 et 20km/h et que ça va être vite régler..

    Apres avoir monté, il faut descendre :-) et la on a droit a un super single rapide pas trop technique juste ce qu'il faut et qui dure et dure.. 4km! que du bonheur pour moi !! Un vrai régal ! On sent de suite les poignets et les paumes des mains qui n'ont pas l'habitude..

    Ensuite, ça se dégrade, on commence a avoir des chemins boueux, très boueux qui ne passent pas tout sur le vélo, limite dangereux par moment. JF a repris un peu d'avance et je le croise juste au 2 ieme ravito qui n'était pas encore complétement installé..

    Apres le 2ieme ravito, on a droit une superbe côté technique en lacets avec des racines ou je me suis surpris a rester sur le vélo sur la totalité, on passe à coté de rochers du style du Mullerthal, je trouve ça top!

    Apres on redescend, une descente rapide et a certains endroits dangereux et non signalé... ça refroidi un peu.. et puis on se choppe le 2ieme col de la journée, un beau single sur une corniche entre les arbres, on monte 200 m puis ça tourne légèrement puis ça continue 200m puis ça tourne légèrement et ça continue comme ça pendant 7-8km ! on ne voit jamais le bout!! ç'est terriblement monotone car on ne se voit pas prendre de l'altitude et on est toujours entre les mêmes sapins et quand on arrive sur le dessus, on a pas droit a un beau point de vue ou quoi que ce soit, c'est toujours des sapins sapins sapins. Au dessus se situe le 3ieme ravito ou je retombe de nouveau sur JF qui me fait par de sa déception au niveau de la monotonie du parcours.

    Ensuite j’entends mon frein arrière qui est au bout de sa vie.. je suis sur le fer.. mais je sais qu'on repasse par le point de départ à la fin de la première boucle et j'avais des plaquette de réserve avec moi, un coup au bike wash et j'en profite pour me faire aider pour les changer et je repars apres 20 bonnes minutes de perdu..

    La 2ieme boucle est moins boueuse et je trouve toujours mon compte en terme de singles qui sont vraiment de toute beauté !

    Arrivé au 100ième km, j'ai un gros coup de mou, ça fait plus de 8h qu'on est partit et j'ai la dalle... les ravitos ne suffisent plus.. a ce moment j'ai envie d'un pain saucisse ou meme 2 ou 3 :smile: :smile: Je monte des bièsses de côte a pied.. je reprend un 2ième gel et je me traine jusq'au dernier ravito.. apres je sais que ça ne fait plus que monter et que je n'ai plus de force.. je prend donc le temps de bouffer pleins de petites tartines avec de la charcuterie, un peu de coca et je repars..

    La je retrouve de bonnes sensations pour la fin de parcours, et je termine apres 10h30 depuis le départ dont +- 9h30 de roulage.

    Je suis content de l'avoir fait, un beau défi réussit qui m'a permis de mettre le doigt sur une faille dans mon alimentation en "course" car ce n'est pas pareil un effort de 6h ou un effort de 8h+ et je n'ose même pas imaginer 15h..

    Pour conclure, j'ai bien aimé la profusion singles qui, même apres 120 bornes, te donne la banane ;-) et par contre je n'ai pas aimé la monotonie de certaine côte, le manque de point de vue (2 sur 130km mais c'est un peu inhérent à la région) et le manque de beaux endroits qui regorge la région.. Il y a des ruines tout les 10kms et on ne passe pas une seule fois à coté de celles ci.. c'est dommage.

    Je ne pense pas y retourner directement car j'ai envie de découvrir d'autres endroits et d'autres organisations mais je ne dis pas que je n'y retournerais pas pour voir l'évolution de cette organisation car, il faut le rappeler n'est qu'a sa 2ieme édition.


  • Merci pour ton CR top! :smiley:
  • J'aimerais ton avis sur ton alimentation au mont blanc, comment ca c'est passé pour toi?

    J'ai vraiment eu un soucis de bouffe car apres ça allait beaucoup mieux et j'aimerais partager les expériences de ceux qui ont eu a gérer leur alimentation sur les très longues distances !
  • Beau compte rendu GG.

    Et la question est intéressante car la bouffe on y pense pas assez souvent.
    Sur les longues distances n'avez vous pas un rejet du sucre à un certain moment à force d'en avoir trop pris ?

  • Pas grand chose a ajouter, au compte rendu de Jerome.
    Si ce n'est que, je partage totalement sont avis, sur .......tout :-)

    Un regret, c'est que sur ce genre de distance on préfere ne pas suivre quelqu'un de peur de se cramer en forcant pour tenir un rythme qui n'est pas le sien, mais force est de constater qu'on a fait un parcours vraiment similaire et qu'on aurait sans doute pu rouler ensemble sans se bruler l'un l'autre.

    Perso le Thunder Burt ne m'a pas géné, mais c'est peut etre une question d'habitude ou de facon de pédaler.

    Pour l'alimentation, je n'ai pas eu de soucis, mais: je mange beaucoup au petit déj, je mange en roulant, peu mais souvent, il existe des barres salées qui enleve ce probleme de sucré, sucré, sucré. Sur ce genre d'épreuve je n'hésite pas a picoré le salé au ravito, fromage, pain, saucisson mais toujours sans excés. il m'arrive de partir avec des pistolets (fromage et jambon c'est assez neutre et sa passe bien). Je bois beaucoup aux ravitos et pour ces 130 km j'avais 2L d'eau chargée de poudre Aptonia endurance + 6 comprimmés de BCAA écrasés et 3 ampoules de Dynergo (soit 3gr de citrulinne, un autre acide aminé non contenu dans les comprimés de BCAA).

    Pour ceux qui veulent plus d'infos, je peux donner les liens vers le blog de l'ancien médecin de l'équipe SojaSun qui donne beaucoup de piste sur l'alimentation et aussi sur la récup. (note il me semble que j'avais fais un post sur le sujet)
  • Oui, c'était quelque chose dont j'avais peur avec le temps pour ce marathon, l'alimentation!!! J'ai eu beau regarder les sites, lire les conseils, une petite séance d'info au ravito à Visé, que n'empêche, j'avais quand même de gros doutes!!!
    Au final, je n'ai pas changé mes habitudes!!! Debout à 4h30, (1h30 avant la course), tartine, café, une banane et un yaourt! Direction la ligne de départ avec des barres isostar, de la poudre performance dans les bidons et quelques gels de chez Décat.... J'ai bu un max, 3 bidons de poudre, après, tu satures, coupé par 1 gobelet de coca à chaque ravitos!!!! Sur la fin, impossible de boire autre chose que de l'eau. Pour la bouffe, 4 barres d'isostar sur 15h coupé par un peu de salés au ravitos! Pas de tartines (impo), pas de chocolat.... J'ai essayé de manger et de boire régulièrement en petite quantité. Ha oui, après la barrière des 100km, j'ai eu droit de la part d'un groupe de villageois, un bon gobelet de ......Crémant :smiley: Pas recommandé mais qu'est ce qu'il était bon! MDR. Donc, tu vois, j'ai pas changé mes habitudes et çà à très bien marché. Le principal, c'est de ne pas avoir faim ni soif, sinon, c'est déja trop tard!!!!
  • On l'attendait ce CR...

    Félicitations à vous en tous cas. Il y a des fameuses machines sur le forum, le niveau est haut!

    Vous roulez déjà avec le thunder burnt en Belgique?
  • Moi oui, c'est mon montage arrière, pour la période "heure d'été", mais je ne roule pas quand il fait degeu style Spa cette année. Je l'avais au Mullerthall il ne m'a pas gêné et je suis passé ou d'autres avec plus de cales ne passaient pas, question de pédalage ou de fraîcheur ??? Apparemment vaut quand même mieux un pédalage rond que par accoups
  • Moi oui, c'est mon montage arrière, pour la période "heure d'été", mais je ne roule pas quand il fait degeu style Spa cette année. Je l'avais au Mullerthall il ne m'a pas gêné et je suis passé ou d'autres avec plus de cales ne passaient pas, question de pédalage ou de fraîcheur ??? Apparemment vaut quand même mieux un pédalage rond que par accoups
  • Utilisé (toujours uniquement pour l'arrière) aujourd'hui quand il fait sec et pas de soucis, par contre, c'est comme dit JF, c'est aussi a voir avec le style de pédalage quand il fait gras, il ne me convient pas, alors que je suis très content du Racing ralph par tout temps.

    Et vu que je ne suis pas du genre a m’embêter à changer les pneus en fonction du temps, le prochain sera un rara, que j'ai déjà d’ailleurs :wink:
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.