Eupen

Bonjour,


Est ce que quelqu'un a des nouvelles concernant les dénivelés et l'état des chemins?



Gauthier

Réponses

  • Voilà mon cher Gauthier

    Il y a même 2 bonus:

    Le 60 fait 65km => 1520 D+
    Un parcours 55km => 1220 D+

    45km => 820 D+
    35km => 650 D+
    25km => 520 D+

    Pour l'état des chemins, chacun jugera sur place mais en principe c'est roulant à Eupen avec la boue çà le sera moins ;)

  • Merci pour les infos!

    De fait, le temps est à prendre en compte... pfff marre de cette pluie!
  • Je suis malheureusement au Graspop dimanche. Desole les gars :-/
  • De retour du 45, avis mitigé. Malgré l'état des chemins, c'était bien roulant. Si j'avais su, je serais parti sur le 65.
    De la boue du début à la fin, mais c'est partout pareil.

    Ravitos très peu variés.

    Beaucoup de route ou de longs chemins carrossable évitables. Toujours cette fichue côte pour monter au dessus du barrage de la Gileppe, la même qu'à toutes les randos du coin. Il y a pourtant un single sympa et usant qui permet d'arriver au même endroit.

    3,60 euros pour 5cm de pain et une saucisse, il faut arrêter les conneries. Vendrez les 2,5 euros, tout le monde en mangera deux ou trois...

    Points positifs, le bike wash et quelques nouveaux passages découverts.


    Petit coup de gueule contre les organisateurs de la rando de Jalhay qui n'ont pas encore enlevé le flechange. Ça prêtait à confusion à la Gileppe. Le balisage et toujours en place dans les fagnes aussi. Ça ne fait pas très propre sur les arbres...
  • Gauthiert a dit :


    Beaucoup de route ou de longs chemins carrossable évitables. Toujours cette fichue côte pour monter au dessus du barrage de la Gileppe, la même qu'à toutes les randos du coin. Il y a pourtant un single sympa et usant qui permet d'arriver au même endroit.

    C'est le problème récurrent d'Eupen.. La DNF qui est n'accepte rien.. ce n'est pas la faute des organisateurs, ça leur pose d'ailleurs beaucoup de soucis car c'est une très belle région mais ils ne parviennent pas à avoir les autorisations..
  • Salut tout le monde
    on y revient la DNF...
    Je pense que la région de la Gileppe / Spa est très exploitée par tout type d'usagés.
    Et je suis persuadé que la rando d'Eupen était bien mieux placée en Septembre qu'en Juin.

    Et vu le tourisme actuel, la DNF doit faire des choix et éviter les conflits avec les piétons. Ce qui je pense serait un peu différent si on espaçait les randos qui passe par La gileppe.

    Je suis sur qu'il y a moyen pour Eupen, 1° de placer sa rando en septembre et 2° d'aller chercher vers Ternell, la Fagnes et company.

  • Avec la météo de cette année, on ne croise pas beaucoup de piétons
  • Je veux bien le croire, si ce n'est qu'en Fagnes, je suis surpris de voir le nbre de marcheurs (mais bon ils sont super bien équipés) et c'est pas la Famille en vadrouille non plus :-)

    Mais ça la DNF ne pouvait pas le savoir à l'avance non plus, que le temps allait être pourris pendant 5 semaines
  • C'est vrai que la DNF est contraignante, je n'y avais pas pensé.

    A Eupen, le marquage au sol était fait avec de la sciure de bois, ça fait sourir mais c'est une bonne idée.
  • Salut,

    J'ai fait le 65 km ce dimanche (avec l'A/R Welkenraedt, j'étais à 90 km -> il faut bien rattraper ce qu'on ne sait pas faire en semaine).

    Le parcours était assez exigeant quand même sur le barrage de la Gileppe car on est monté et descendu 4x je pense et dans la boue. Donc, très éprouvant malgré une moyenne de presque 18 km/h.

    Parti à 10h25 de Schönefeld, je suis chaque fois arrivé sur le fil aux ravitos (11h15 le premier, puis vers 13h00 au second et 14h00 au dernier / 12 km avant l'arrivée).
    Je me pose quand même une question : si les départs sont autorisés entre 08h00 et 11h30 et que, admettons, un biker démarre à 11h15 du point de départ sur les 65 km à une moyenne correcte de 15 km/h, il va à coup sûr louper tous les ravitos (i n'y aura plus personne). A la décharge des bénévoles aux ravitos et contrairement à un chrono, ils ne savent pas combien de bikers doivent encore passer ni à quelle heure ils sont partis. Et je comprends aussi que les bénévoles ne vont pas passer la journée pour un pelé qui risque d'arriver à 15h00 ou 16h00. Peut-être devrait-on mettre une barrière horaire pour les longues distances : celui qui démarre, par exemple, après 10h00 doit être averti qu'il risque de ne plus trouver personne aux ravitos et donc, doit assurer son autonomie (au moins pour les deux derniers ravitos).

    Pour le reste, le flèchage était parfait et le parcours très exigeant.

    Par contre, je n'aurais pas laissé la dernière petite descente sur la fin (à 2 km de l'arrivée et pas sur le parcours des 15 km). La descente est déjà en temps normal assez dangereuse, ici en plus, il y avait la boue, un arbre en travers qui modifie la trajectoire habituelle, ça glissait assez fort et j'ai vu des gars très fatigués descendre en marchant. Donc, pas d'intérêt d'autant qu'en venant du chemin à droite on pouvait faire 30 mètres de plus et arriver au pied de cette descente (inutile par temps de pluie) sans risquer de se casser quelque chose. Seul bémol à mon avis.

    Voilà, sur ce, à l'année prochaine à Eupen (car j'ai encore découvert 2-3 petits chemins méconnus).

    A++

    Daniel Vdt

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.